Livre 1 - format PDF
(English version)

Tous les livres de Neale Donald Walsch sur amazon : lien

email : [email protected]




" Bon, vous affirmez avoir parlé directement avec Dieu, alors dites-nous... quel message Dieu souhaite-t-il transmettre au monde ?
Vous ne M'avez absolument pas compris. "

" Tu as projeté sur Dieu le rôle de « parent », faisant de lui un Dieu qui juge, récompense ou punit, à partir de ses sentiments à propos de ce que tu as fait.
Mais c’est une vision simpliste de Dieu, fondée sur ta mythologie. Elle n’a rien à voir avec qui Je Suis.
[...] mais tu ne peux l’accepter, car l’idée d’un Dieu qui n’est pas à craindre, qui ne juge pas et qui n’a aucune raison de te punir
est tout simplement trop belle pour faire partie de ton idée la plus grandiose de qui est Dieu et de ce qu’Il est. "

" L'amour est l'ultime réalité. C'est la seule. Le tout. Le sentiment d'amour est ton expérience de Dieu.
En toute Vérité, l'amour est tout ce qui existe, tout ce qui a existé et tout ce qui existera jamais. Quand tu entres dans l'absolu, tu entres dans l'amour. "

" Je parle à chacun. Tout le temps. La question n’est pas à qui Je parle, mais qui écoute ? "

" Votre idée que Dieu n'est pas heureux - et que les humains en sont la cause - est ce qui a créé le fondement insensé pour des religions insensées à inspirer les gens à agir de manière insensée. "



CINQ IDEES FAUSSES SUR DIEU qui engendrent crises, violences, meurtres et guerres.

1. L’idée selon laquelle Dieu a besoin de quelque chose.

2. L’idée selon laquelle Dieu peut échouer à obtenir ce dont Il a besoin.

3. L’idée selon laquelle Dieu vous a séparé et éloigné de Lui parce que vous ne Lui avez pas donné ce dont Il a besoin.

4. L’idée selon laquelle Dieu en a encore tellement besoin, qu’Il exige de vous maintenant que vous le Lui donniez depuis votre position séparée.

5. L’idée que Dieu vous détruira si vous ne vous conformez pas à Ses exigences.



CINQ IDEES FAUSSES SUR LA VIE qui, de même, engendrent crises, violences, meurtres et guerres.

1. L’idée selon laquelle les êtres humains sont séparés les uns des autres.

2. L’idée selon laquelle il n’y aurait pas en quantité suffisante ce dont les êtres humains ont besoin pour être heureux.

3. L’idée selon laquelle pour obtenir ce qui nous manque, nous, les êtres humains, devrions être en concurrence les uns avec les autres.

4. L’idée selon laquelle certains êtres humains sont meilleurs que d’autres.

5. L’idée selon laquelle il serait légitime que les êtres humains s’entretuent afin de résoudre les différences profondes résultant de toutes ces Idées Fausses.



LES NOUVELLES REVELATIONS

1. Dieu n'a jamais cessé de communiquer directement avec les êtres humains. Dieu communique avec, et par l'intermédiaire, des êtres humains depuis le commencement du temps. Dieu le fait aujourd'hui.

2. Chaque être humain est aussi spécial que n'importe quel autre être humain qui a jamais vécu, vit maintenant, ou vivra. Vous êtes tous des messagers. Chacun d'entre vous. Vous portez un message envers la vie au sujet de la vie, tous les jours. A chaque moment.

3. Aucun chemin vers Dieu n'est plus direct qu'un autre chemin. Aucune religion n'est "l'unique vraie religion", aucun peuple n'est "le peuple élu", et aucun prophète n'est "le plus grand des prophètes".

4. Dieu n'a besoin de rien. Dieu ne réclame rien afin d'être heureux. Dieu est le bonheur. Par conséquent, Dieu ne réclame rien de quiconque ou de quoi que ce soit dans l'univers.

5. Dieu n'est pas un Être Supérieur singulier, vivant quelque part dans l'Univers ou en dehors, ayant les mêmes besoins émotionnels et sujet aux mêmes troubles émotionnels que les humains. Ce Qui Est Dieu ne peut pas être blessé, d'aucune manière, et donc, n'a aucun besoin de chercher vengeance ou d'imposer un châtiment.

6. Toutes les choses sont Une Chose. Il n'y a qu'Une Chose, et toutes les choses font partie de l'Unique Chose Qui Est.

7. Le Bien et le Mal n'existent pas. Il n'y a que Ce Qui Fonctionne et Ce Qui Ne Fonctionne Pas, en fonction de ce que vous cherchez à être, faire, ou avoir.

8. Vous n'êtes pas votre corps. Qui vous êtes est sans limite et sans fin.

9. Vous ne pouvez pas mourir, et vous ne serez jamais condamné à une damnation éternelle.